Court-circuit pour accueillir et orienter les personnes en situation d'illettrisme

A l'origine

Le CRIA 41 a été sélectionné par la “Coopérative des Solutions” de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme, afin d’inventer autrement, construire ensemble des solutions pour l’accès de tous aux compétences de base.

C’est entouré de nombreux partenaires, institutionnels (le Conseil départemental, Pôle emploi), associatifs (PIMMS, Au cœur de l’entraide, GEM Amila), de médiateurs sociaux ainsi que d’usagers en situation d’illettrisme ou qui s’en sont sortis, que plusieurs journées de travail se sont déroulées en faisant ressortir une thématique : comment orienter et accompagner les personnes en situation d’illettrisme dans leurs accès aux droits et aux codes de la société ?

La solution a émergée : mettre en place un réseau de « courts-circuiteurs » particuliers et professionnels qui accompagnent les personnes en situation d’illettrisme, reliés entre autres par une messagerie instantanée. L’idée est de trouver rapidement le bon interlocuteur à son problème (formation, transport, consommation, accès aux droits, etc.).

Court circuit

Court-circuit de confiance et Court-circuit professionnel

Grâce à la participation active du Conseil départemental au projet,

Court-circuit s'est développé et modifié, en fonction des échanges avec les partenaires.

Deux groupes existent maintenant : le Court-circuit de confiance avec les membres du groupe initial, et un accent mis sur les médiateurs sociaux, les adultes-relais et les particuliers qui sont en contact direct avec le public et la problématique ; et le court-circuit pro, avec des partenaires professionnels et d’autres institutions ou associations, pouvant apporter des réponses rapides. Si un groupe se retrouve en difficulté, le second peut prendre le relais.

Ces court-circuits participent à la création d’une synergie sur Blois afin d’aider au mieux et au plus vite les personnes en difficulté avec les compétences de base. Ces groupes sont également amenés à s’appuyer sur le guide des solidarités édité par le CIAS.

 

Et le 9 décembre 2021, le dispositif a également été récompensé par le prix national de l'ANLCI dans la catégorie Coopération.

×